Galerie d’images

grande-vague-kanagawa-1(Hokusai)

« Il faut apprendre à rester serein au milieu de l’activité

et à être vibrant de vie au repos ».

 Gandhi

2              72c51a1159_album-costa-rica16

« Les Hommes construisent trop de murs et pas assez de ponts »

(Isaac NEWTON)

250842_1000x1000   blog_nuits_insolites_arenal_lodge_pic2capilano3

The hanging bridge over mountain river photo

“Si l’homme était un fleuve,

la femme en serait le pont.”

 Proverbe arabe

images IMG_9451USAASMSRO_pont-suspendu-capilano-colombie-britannique-voyage-sur-mesure-etats-unis Treehouse-chaîne-légère-de-vie-simples-arbres-forestiers-pont-suspendu-grand-vieux-romantique pont-suspendu-dans-la-jungle_220545_pghd

pont-suspendu-costa-rica-monteverde LISPACH-17

un pont jeté
entre le passé et l’avenir.”

LISPACH-15 le-pont-suspendu-d-indiana-jones_photos1_10_99_987_98656_full

 Proverbe japonais
dessin impromptus d’Hokusai « transmettant l’âme et éclairant la main ».
2474785353
心むなしく
あらなみのよせては
かへし
le cœur libre
les vagues furieuses
s’approchent se retirent
kokoro munashiku
aranami no yoseteha
kaeshi
SANTOKABlog-2014-01-10-div-335
磯ぎはに
ざぶりざぶりと
波打ちて
le long du rivage
roulent avec fracas
les vagues déferlantes
isogiwani
zaburizaburito
nami uchite

IZEN

  Percée rayonnante, tout espoir est permis!

SOLL

ROSE

 

SOLEIL

 

 

 

 

 

entre deux ombres….ça luit.

 

chercher le rose dans le gris…inlassablement!

 

BEAU

aimer grand comme çaBO

se baigner de lumière, s’y installer,  y demeurer…

BOOOOO                                                       moutons nuages en toute liberté

Yang Yan est un artiste plasticien chinois qui est né en 1958…..

a905f581-5df8-4c62-b96c-4717c96e6b6c_570 20db786f-24e0-495e-810f-20cf25c1089d_570 (1)

Yyang-yan-山重水复-镜片-水墨纸本-(-endless-mountains-and-rivers) yang-yan-石涛诗意图-镜框-设色洒金笺本 20db786f-24e0-495e-810f-20cf25c1089d_570 2349cdef-c597-4613-a028-080cc2a0c0b3_570 00247e701cc911afa66e25 1cbeb7fa-30df-4641-8a8c-ed9969bfc917_570 50247e17-d07a-49d5-b50a-560835d89d2f_570 ec4ea56e-5a55-4bbc-be1a-f67ef29b74e8_570 b1be4290-4592-4062-ab5f-dc03b7bf08de_273 irhF4ntCKowU6bwXbbqw6TEgBu0 M3v6d1PFcZ1i_eONa12yFsjfKKs 1gDkC5918YMvIXFaCTa-RQZAOG4 Nir6HJ7ReEEyeGLhHLPqM1s0pMs@500x388tumblr_n28fg3UnCg1ssfvuco1_500

Le Neijing Tu : représentation taoïste du paysage intérieur de l’homme, XVIIème siècle

  • nei_jing_tu_colorCette représentation du corps humain est illustrée par des éléments de la nature. L’homme est un microcosme dans le macrocosme de l’univers.
  • Ce paysage intérieur est fait de montagnes, cours d’eau, feux, forêts, lac.
  • Si l’on commence sa lecture au niveau de la tête, le paysage se manifeste  par une montagne  élevée, ou plutôt une chaîne de pics qui entourent un lac central qui serait comme le centre d’un ancien volcan.
  • Les adeptes Taoïstes se rendaient souvent dans des grottes dans les hautes montagnes pour recevoir leur initiation. Le lac et les 9 pics forment comme un entonnoir facilitant la connexion avec l’énergie du cosmos.
  • Ce lac d’altitude se situe à mi-hauteur entre l’oreiller de jade, le centre de l’occiput et le point situé entre les sourcils nommé miroir céleste ou paire de champs célestes symbolisé par une passe située entre deux grosses pierres.
  • Les pics forment comme une couronne autour de la tête. On peut situer certains points spécifiques.
  • Le royaume immortel est situé devant au centre de la couronne, là où l’énergie ascendante se connecte à l’énergie descendante.
  • Le sommet du pic géant se situe derrière la tête. Ce point est en relation avec l’étoile du Nord et la glande thymus.téléchargement (3)
  • La pilule de boue est située au centre de la couronne (le Bai Hui) et en connexion avec la Grande Ours et la glande hypothalamus. Ce point permet la projection et la réception des énergies dans toutes les directions.
  • La maison du soleil levant est au 3 ème œil et lié à l’énergie du soleil et de la lune.
  • La grotte de la crête de l’esprit se situe sur l’oreiller de Jade, entre la première cervicale et la base du crâne, la zone de perception des connaissances. L’oreiller de Jade Yu Zheng est le point central de l’occiput. Celui sur lequel le crâne repose lorsqu’on est allongé sur le sol face au ciel.
  • Devant ce lac s’ouvre une vallée, le nez.
  • L’entrée de la vallée est gardée par deux tours, les oreilles. Dans la tour de droite est suspendu un tambour de bronze.
  • Dans la tour de gauche est suspendue une pierre musicale. On dit que Quand les Esprits (Shen)  pénètrent ou ressortent par la Paire de Champs Célestes on les fait tinter en “battant les tambours de bronze et en faisant retentir le tonnerre”. Cela provoque le jaillissement de la Liqueur de Jade (la salive) qui alors se mêle avec le souffle (Qi) provoquant une “Pilule de Jade” que l’on avale. Ainsi rassemble-t-on le jing, le Qi et le Shen.
  • Les deux cercles représentent la lune et le soleil mais aussi chaque œil.
  • Deux personnages apparaissent à proximité. Les deux personnages correspondent à deux courants appartenant à la philosophie chinoise.Bodhidharma-987 Bodhidharma considéré comme la source du bouddhisme en Chine apportant la recherche de l’éveil et le bien être de l’esprit et Lao Zi fondateur du taoïsme visant la longévité et le bien être dans le corps.
  • Laozi_002La présence des deux personnages, illustrent une conception ouverte du Taoïsme intégrant l’harmonie entre notre nature terrestre et le destin céleste.
  • Au fond de la vallée court donc un ruisseau qui amène l’eau du grand lac dans un plus petit, correspondant à la bouche où il surgit en fontaine jaillissante.
  • Ici ce point particulier se situe en haut, sous le frein de la langue à la sortie des deux canaux salivaires où

“jaillit la source de la liqueur de jade”.

  • Le petit lac est traversé par un pont, le “Pont des Pies du Haut”, autrement dit la langue.
  • Dans le prolongement du pont, un arc en ciel semble se dessiner. C’est le point de jonction entre deux méridiens particuliers : le vaisseau gouverneur qui va du périnée jusqu’au palais en passant par le dos et le vaisseau conception qui va de la bouche au périnée en passant par le ventre.
  • Lors de pratiques de Qi Gong ou de méditation, on facilitera le cycle énergétique en faisant se toucher le bout de la langue et le palais.
  • Ce pont donne accès à une rive inférieure sur laquelle se dresse une haute tour de douze étages, la trachée. Les pagodes bouddhistes portent 12 étages à l’image des 12 étapes de l’existence décrites par Bouddha.
  • Cette tour se dresse sur une vaste place comportant neuf piliers et une porte monumentale de couleur pourpre nommée la “Place de la Porte des Piliers Célestes”
  • Dans la pratique de la méditation taoïste les “piliers célestes” se trouvent de part et d’autre de l’occiput, sous l’oreiller de jade (Yuzheng) et “supportent” le Ciel, la voûte céleste autrement dit le crâne.
  • Quittons le monde supérieur pour les contrées médianes.
  • La terre du milieu de cette contrée centrale est recouverte de nuages, les poumons.Ils sont ici représentés comme une brume naissante, à l’image du yang naissant. La couleur blanche correspond au poumon Tiger_Jeanlouiscomme le tigre blanc symbole de cet organe. Le poumon est aussi associé à l’élément métal.
  • Les nuages dissimulent les astres centraux de la Grande Ourse. Les 7 étoiles sont souvent utilisées par les taoïstes dans les méditations comme « la marche dans les étoiles ».
  • Un enfant joue avec les étoiles. A ses pieds, la roue du Qi. L’enfant représente l’innocence et la simplicité. C’est l’état qu’il convient de connaitre pour suivre la voie du Tao.
  • En effet, celle-ci correspond à l’alignement de notre nature avec la destinée céleste. Cette dernière est dessinée par le parcours des étoiles et en particuliers sur une année par la rotation de la Grande Ours sur 360 degrés. La rotation de la Grande Ours compose d’ailleurs une forme connue dans plusieurs religions.
  • Feu_phenixEn dessous une zone flamboyante s’élève, colorée de rouge, le cœur.Le  cœur est associé à  l’élément feu. La couleur rouge est associée au cœur comme l’oiseau rouge dont il convient de veiller à ce qu’il ne s’envole pas pour maintenir la stabilité, la sérénité, le calme, la constance, la confiance.
  • Devant ce Palais Écarlate s’étend une vaste cour de terre jaune, la rate.
  • C’est l’aire sacrée du corps et le lieu de réunion de ses habitants. La rate est associée à l’élément terre.
  • Une vaste forêt de pins toujours verts sur laquelle souffle la brise marque l’emplacement du foie. Cette petite brise traversant les pins forme un bruit profond et constant, un yang naissant. Le bois, la couleur verte, la croissance sont les symboles du foie.
  • Une femme tisse sur la roue de bois. Le fil court vers le haut, en fait jusqu’à la fontanelle.
  • L’âme du foie, le hun est le seul esprit venant du Ciel antérieur (préalable à la naissance), il sort parfois du corps et notamment pendant le sommeil pour voyager.
  • Dragno_drapoimperialLe Hun est souvent symbolisé par un dragon bleu mais il y a toujours un peu de rouge comme par exemple une boule rouge avalé par un dragon bleu. Cette boule rouge représente le shen du désir présent pour activer la vie mais qu’il faut maîtriser pour ne pas se laisser déborder.
  • Les 5 fonctions du Hun sont l’analyse, l’imagination, le jugement, la décision, la gestion de l’émotion. Ces pavillons marquent les limites inférieures des contrées médianes, un peu comme les portes monumentales japonaises séparant les espaces profanes et sacrés.
  • Au delà de ces pavillons situés au bord d’un rivage battu par les flots commence le monde inférieur et aquatique. Le flot offre l’image du sac et du ressac comme le flux et reflux du Tao et du yin/yang. Les deux reins y représentent les principes essentiels du Yin/yang contenant l’Essence de l’Origine.
  • Deux enfants, que l’on peut penser être une jeune fille de 7 ans et un garçon de 8 ans, l’âge pour lequel le feu de la vie débute, sont sur un char à 4 roues.
  • C’est la zone des reins. Le rein est associé à l’élément eau.
  • L’eau des reins porte le Qi. Le Qi des reins vers le poumon. Le yang des reins chauffe la rate. Le jing des reins monte par le vaisseau gouverneur.
  • 2006128123934460La couleur noire et la tortue sont associés à l’esprit du rein Zhi. La tortue est souvent utilisée dans les symbolismes chinois, peut être par sa forme dont le dessus ressemble au dôme céleste et le dessous plat à la Terre.

 

 

 

 

 

Buddha Face in Bayon Temple, Angko

fd39c50722f344f4e33f1b35982f9d05   d9faf42dd84e7aa0bd332ecabfb23f7e  ac837a401346e5fb4d1e0fb9a4c45caa  6a9ae5db5938e0f7479777423147c420  2bee2afb98c439f817b12f5956502ff8    SOURIRES….

e753092dddf03579fdcf29995f3acee8    da81bbe8506bb62a4d1a9cff7e4131db  cd058844d7c62b3cb835c86a49cac9b3 bc5ee5ce77c93685fe0b3bfff8100f8c
a348e6f96e0226614f6ab1864ceb6e55  ddb9ce0d86ce5e3a39a53c7beaa96880

 

Hoshi Washo statue, Heian Era, 794~119, Statue of Hoshi Washo (priest Baozhi), Heian period (794–1185), Saiō-ji Temple, Kyoto, Japan.

Here, the symbolism is well known: what’s pictured is the final emergence of the eleven-headed bodhisattva Avalokiteśvara that Baozhi embodied. Must have been fun. Source: yomiuri.co.jp.

 

 

 

a23fb3447f9dffeebeee321bb0a3037a  a9b5e2b15fc806960c54ae193be7b013 a5be916626ef1907b40f42eda7823f67 a2cfa129e48599e7f050fa92f2a9d7d0 3987263ef5f7c9a09a8afe8d960f2469 906a5b5d1fb64b4fba2209e1232e64d2 626bc4c5a15bdd94b47217888cf070b5 91f76105d9b35110bbb3143136e5ce84 27e4cc7de1a46492cce447ca12a2e908 22bd9a02ea87dc6d9a16f26ec678695f  05e62d6ec52e0efa6c68c0acc1d8b213  2a1c46bac00b246c04503b0aaefbe8ff 1d16a2c105fa45fbfcdb5ad2f2813873 0dab4a0ddec17c70fb7d799ba12474491b5d5e89c98073424add1e247d4d82dd    0d1b5dc4b9e3a8ee996b8bfb36435df9

Chinese Accupuncture Figure / Model. Late Ming Dynasty, Circa 17th Century. Wellcome Collection, London, Englandb335a2f72ef639db05ef12097d70d496

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

untitled-10

Pake, un artiste graffeur

15491712-de-fortes-racines-profondes-d-affaires-comme-un-tronc-d-arbre-avec-la-racine-dans-la-forme-d-une-poi-1arbre_avec_le_coeur_et_les_racines_posters-re0bcc12e2319452a96e14c49d61c01e2_w2q_8byvr_512systeme-racinaire-de-pommier-2

Les Sculptures d’Arbres Suspendus et les Racines cubaines de Jorge Mayet

les-sculptures-darbres-suspendus-et-les-racines-cubaines-de-jorge-mayet-01les-sculptures-darbres-suspendus-et-les-racines-cubaines-de-jorge-mayet-02les-sculptures-darbres-suspendus-et-les-racines-cubaines-de-jorge-mayet-03les-sculptures-darbres-suspendus-et-les-racines-cubaines-de-jorge-mayet-04les-sculptures-darbres-suspendus-et-les-racines-cubaines-de-jorge-mayet-06les-sculptures-darbres-suspendus-et-les-racines-cubaines-de-jorge-mayet-07les-sculptures-darbres-suspendus-et-les-racines-cubaines-de-jorge-mayet-08les-sculptures-darbres-suspendus-et-les-racines-cubaines-de-jorge-mayet-10