CIEL, TERRE, HOMME

avant que tout soit né était le Tao, dont le poème XXV du Dao de jing dit:
«Quelque chose de confus et mélangé
était là
Avant la naissance du ciel et de la terre
Fait de silence et de vide
Seul et immobile
Circulant partout sans s’user
Capable d’être la genèse de l’univers
Son nom reste inconnu
On l’appelle Tao.
Et, pourquoi pas,
Grand absolu.
Grand car il y a
expansion
Expansion toujours plus loin
Distance qui s’en revient.
 
Ainsi, grande est la voie
Grand est le ciel, grande est la terre
Grand, l’être.
Dans l’univers existent quatre grandeurs
Dont l’être.
L’être humain se modèle sur la terre
La terre sur le ciel
Le ciel sur la voie
Et la voie demeure naturelle.»
Lao Tseu (VIème siècle av. J.-C.),
Tao Te King
, Poème XXV (traduction Ma Kou)
hommetotal
Le pictogramme de MENCIUS:
ob_b94430_mencius

MENGZI / MENCIUS
(-372-289)

Mengzi est le principal continuateur de l’École des Rites fondée par Confucius, dont il représente la tendance idéaliste.

Alors que Confucius préconisait la Règle d’Or [le Milieu juste, la Pratique équilibrée] et la mansuétude pour la culture personnelle de l’individu, Mengzi l’étend au gouvernement et à la politique.

  • Pour Mengzi, l’homme possède à la naissance les 4 germes [si duan] :

la compassion face à la souffrance, la honte face au mal, l’humilité à l’endroit des aînés, et le discernement du vrai et du faux.

  • À l’âge adulte, ces 4 germes s’épanouissent pour devenir respectivement : vertu d’humanité, justice, observance rituelle et sagesse.
  • Ces germes résident dans le cœur [xin].

«Le caractère xin fut à l’origine un pictogramme de l’organe physique du cœur; pour les anciens Chinois, l’organe du cœur était le siège du sens moral, de la pensée, de la volonté et du sentiment.

  • Pour eux, le cœur – et non le cerveau – était le centre névralgique de l’être humain.»
  • Le xin est originellement issu du Ciel, il est déjà tout là : il ne reste plus qu’à l’actualiser.
  • C’est notre responsabilité propre que de parfaire notre humanité :

la sincérité, l’authenticité préside à la réalisation, à l’accomplissement de la part céleste en chaque être humain.

« S’accomplir soi-même, c’est humanité ;
permettre aux choses de s’accomplir, c’est sagesse ».

  • L’ORIENT décrit
  • d’abord la SANTÉ, un corps, un être en bonne santé : fluidité des énergies, YIN qui monte, YANG qui descend, liberté des articulations, respect des saisons, dans le comportement, l’alimentation,
  • puis ce qui fait qu’on s’éloigne de la SANTÉ.

Le souffle suit la pensée

L’homme chinois est COSMIQUE :bouddha-chinois-en-bois-30-cm-mains-en-l-air

il puise l’énergie du ciel pour la renvoyer vers la terre = mains-tête/ tête –pieds (par l’arrière)/pieds poitrine (par devant)/poitrine/mains

L’homme est un homme vibratoire, comme un tapis, avec une trame invisible à la fin, mais la trame est là.

  • Pour l’Orient, l’anatomie basique ne les intéresse pas, ils préfèrent l’anatomie vibratoire, par exemple le Foie-organe est situable : sous les côtes et le diaphragme, pour le Chinois, le Foie a un méridien, il connait son chemin comme une expression de l’organe à l’extérieur de l’organe.

ciel-terre

Tous les points d’acupuncture quel qu’ils soient, ont la même structure histologique, c’est-à-dire que les tissus autour sont de même qualité,  et possèdent la même résistivité, c’est-à-dire que la conduction électrique est la même, tous les points sont en coalescence.

L’Orient n’est pas intéressé par l’anatomie basique, ils préfèrent l’anatomie vibratoire

Les méridiens appréhendent le corps  par l’extérieur, il y a une liaison entre l’interne et l’externe, expriment l’organe à l’extérieur du corps, anatomie vibratoire énergétique, relations entre l’intérieur et extérieur du corps.ob_6e8a4c_meridiansfeature4-renedumonceau

Physique et psychique intimement lié, jamais dissocié, comme yin/yang, pas de séparation entre corps et esprit.

Chauffer de l’eau = yangise, dynamique, ça bout, vapeur et disparait, l’eau n’est pas morte!

Vapeur = yang

Glace, Froid = yin

Analogiquement, l’esprit de l’homme est en haut, comme la vapeur pour l’eau, yang, part dans tous les sens. Le corps est comme la glace, yin, dense, compact

Insomniaque = le jour déborde sur la nuit, les rythmes ne sont pas équilibrés, gardien des temps du corps = shiatsu

La terre ne remonte pas = l’individu n’a pas d’énergie, jambes lourde, œdème, fatigue, corps pas soutenu par la terre.

Le GRAND médecin soigne les PETITES choses,

le PETIT médecin soigne les GRANDES choses,

traiter les petits maux pour ne pas qu’ils évoluent.