Les GRAINES GERMÉES, Carole DOUGOUD

Les graines germées, de A à Z

Carole Dougoud Chavannes,

Jouvence Edition, 2009

Les biologistes marins disent que dans 50 ans, les océans ne pourront plus nourrir la faune marine.

La surface de notre planète est constituée de 75% d’eau, et notre corps contient de l’eau dans les mêmes proportions…nous devrions nous inquiéter !

Les plantes marines sont la base de la nourriture de toute la faune océanique, elles sont indispensables à nous, les humains.

Ces aliments remarquables regorgent de protéines exceptionnelles et d’acides gras indispensables. Les algues ont été une des premières formes de vie sur terre, elles regorgent d’éléments nutritifs très puissants.

Les graines germées et les jeunes pousses possèdent une haute vitalité, semblables à celles des plantes marines, par la force de vie et son potentiel de régénération de l’organisme.

Une nourriture vibrante de vie peut être une aide puissante pour éloigner la maladie et prolonger la vie.

Les trois plus puissantes nourritures sont

  • Les algues bleu-vert, dans les eaux douces
  • Les algues marines dans la mer
  • Les germinations sur la terre.

Les doses suffisantes d’éléments essentiels :

  • 100g de pousses variées pour ressentir des effets,
  • et 200g par jour pour parler de suppléments.

Lorsque vous mangez une graine germée,

sa vie se prolonge en vous.

L’histoire des graines germées :

La consommation de graines germées avait cours déjà chez des peuples de l’antiquité, (orge chez les sumériens, froment au début du christianisme, blé chez les celtes…)

La première pharmacopée chinoise, le Shen Nong Bencao Jing, écrite au IIème siècle, prescrit la consommation de soja germé, considéré à l’époque comme un remède aux douleurs articulaires et aux embarras gastriques.

Les graines germées ont également rendu de grands services aux navigateurs européens, l’équipage du Capitaine Cook notamment fut guéri du scorbut grâce à la consommation d’orge germé.

Des chiffres parlants :

Blé et pain :

  • 1kg de blé fournit 1kg de pain et nourrit 5 à 6 personnes
  • 1kg de blé fournit 4kg de blé germé et nourrit 40 personnes
  • 50 kg de blé germé sont aussi nourrissants que 200 g de pain complet
  • 50 kg de grains donnent 200 kg de graines germées, soit 2000 portions !

Blé et viande :

  • 10 kg de graines pour produire des graines germées = 400 portions
  • 10 kg de graines pour produire du pain = 50 portions
  • 10 kg de graines pour nourrir 1 poulet = 2 à 4 portions
  • 7X10 kg de raines pour produire 1 kg de viande rouge = 5 à 10 portions

1 kg de hamburgers détruit 1 ha de terre prise sur la forêt Amazonienne, en la rendant stérile au bout de 2 ans, et en rendant boutonneux et obèse 10 adolescents.

En diminuant chacun de 50% sa consommation de viande, on stopperait la destruction des dernières forêts et on cesserait d’affamer la moitié de la Terre…

Qui peut agir dès maintenant ?

CHACUN DE NOUS !

La caractéristique d’une plante est de se reproduire GRATUITEMENT.

5 entreprises : Monsanto, Pioneer Hi-Bred, Syngenta, KWS, et Limagrain se sont appropriées un bien vivant, commun à tous, en s’appropriant 75% de la semence potagère.

Des semences HYBRIDES et donc NON REPRODUCTIBLES !

Kokopelli, association à but non lucratif, fondée en 1999 par Dominique et Sofy Guillet, qui a pris le relais de Terre de Semences et du Jardin Botanique de la Mhotte fondés, dans l’Allier, respectivement en 1992 et en 1994, dispose d’une arme de choix : sa collection, principale banque de semences d’accès public en Europe, cousine des Seed Savers Usa.

4000 variétés, surtout potagères, REPRODUCTIBLES.

(https://kokopelli-semences.fr)

Les avantages de la germination :

  • Économie, Autonomie, Facilité, Rapidité, Stabilité,
  • source de nutriments (la valeur nutritive des pousses est de 10 à 57 fois plus élevée que celle des fruits et légumes. Les seuls aliments qui peuvent rivaliser avec elles sont les légumes de mer, algues marines, les algues d’eau douce, spiruline, et certains champignons.)
  • digestibilité (la richesse en enzymes facilite la digestion, le blé germé ne continent que 1%  de gluten)
  • assimilabilité : la satiété est plus vite atteinte
  • concentration : taux élevé de substances actives
  • indépendance : face à toute pharmacopée, compléments alimentaires coûteux
  • écologique : les aliments vivants remplacent les produits laitiers et animaux

L’alimentation vivante : digeste, puissante, concentrée.

  • La germination transforme les éléments nutritifs de la graine en substances prédigérée : légèreté.
  • Les protéines sont transformées en acides aminés libres, directement assimilables, économisant la fonction pancréatique.
  • L’amidon est dégradé et les sucres simples facilement assimilables sont augmentés.
  • Les lipides sont transformés en acides gras assimilables facilement pas l’intestin grêle, économisant la fonction pancréatique.
  • Les vitamines sont centuplées et biodisponibles.
  • Les enzymes nutritives sont en grande quantité.
  • Les calories et l’indice glycémique sont faibles
  • Les déchets sont réduits au minimum, économisant le fonctionnement du métabolisme.

Avec la germination, on est au début du cycle.

Avec la graine, on est à la fin du cycle, au fruit.

Les enzymes : étincelles de vie !

La haute teneur en enzyme distingue les germinations des autres légumes.

Il y a environ 100000 enzymes dans notre corps qui agissent comme des étincelles pour tous les processus de vie.

  • Elles accélèrent (catalysent) les réactions chimiques dans les organismes vivants. Une réaction qui met une seconde en présence d’une enzyme, mettrait 12 jours en son absence.
  • Nous avons à notre naissance un capital d’enzymes qui varient en fonction de notre génétique. Ce capital peut être gaspillé ou épargné selon notre mode de vie.
  • L’organisme sait fabriquer des enzymes, mais, plus vous l’obligez à puiser dans son potentiel pour fabriquer des enzymes digestives, plus vite il s’épuise, avec les années.
  • Ceci se fait au détriment des enzymes métaboliques, créant des carences et entraînant une dilatation des organes, notamment du pancréas, et fragilisant le processus de régénération et d’immunité de l’organisme.index

Les aliments cru et germés évitent la leucocytose.

La leucocytose digestive désigne l’augmentation du nombre de globules blancs après l‘ingestion d’aliments cuits ou élaborés. On connaît la somnolence qui suit un bon repas, et la sensation que l’énergie a « déserté » le cerveau pour se concentrer au niveau de a digestion.

  • Au-delà de 25%, le corps reconnait les aliments cuits comme des agresseurs et s’efforce de les éliminer en produisant des leucocytes (globules blancs), comme s’ils réagissaient à une attaque (réponse immunitaire).
  • Les globules blancs se précipitent vers les intestins, lieu de l’agression.
  • Seuls les aliments crus ou  cuits à basse température n’agressent pas l’organisme et sont reconnus comme physiologiques.
  • 10% d’aliments crus pris en début de repas diminuent la réaction.
  • Plus les aliments sont riches et lourds, plus a réaction immunitaire est forte.
  • Au contraire, les aliments biogénétiques et bioactifs ne provoquent aucune réaction du système immunitaire, ils contiennent leur propre enzyme digestive.

N’oublions pas que des aliments bien mastiqués sont à moitié digérés.

  • L’oxygène est notre nutriment le plus important.
  • L’oxygène est utilisé pour éliminer les substances toxiques de l’organisme, alors que sa fonction première est d’apporter de l’énergie pour assurer l’oxydation des aliments.
  • Ce sont les gras d’origine animale qui utilisent le plus d’oxygène pour être métabolisés.
  • En privilégiant les aliments riches en oxygène, nous somme gagnant deux fois :
  1. En offrant de l’oxygène à nos cellules
  2. En épargnant l’oxygène qui serait dépensée par la digestion d’aliments « mangeur d’oxygène ».

La chlorophylle, cadeau de la nature :

Transformation, par photosynthèse, de la lumière solaire, en énergie utilisable par tous les êtres vivants : plantes, animaux, homme, comme une pile électrique vivante, pour se soigner et  s’auto-réparer.

« sang de la plante » (Ann Wigmore), ou

« énergie solaire condensée » (Dr. Bircher),

la chlorophylle contient des composés minéraux et protéinés.

L’hémoglobine qui transporte l’oxygène dans le sang est presque identique à la chlorophylle, au niveau moléculaire, à la différence du noyau central : fer pour l’hémoglobine et magnésium pour la chlorophylle.

La chlorophylle aide à éliminer les métaux lourds et l’acide urique.

Nourriture riche en oxygène : l’eau, les fruits, les légumes, les céréales et légumineuse, oléagineuse, algues, champignons et surtout les légumes à feuilles vert foncé, brocoli, chou, et les germinations vertes.

Nourritures riches en hydrates de carbone (sucre) : les céréales, légumineuses, sésame, algues brunes