MICRONUTRITION…SYNTHESE

Les micronutriments sont à la cellule ce que les macronutriments sont au corps.

Les macronutriments = Lipides, glucides, protéines.

Les micronutriments nourrissent la cellule, essentiellement la mitochondrie = chaudière qui transforme les calories alimentaires en énergie cellulaire.

Les micronutriments ont une taille très petite, parfois, seulement une trace, et leur importance est CAPITALE : ils apportent la FONCTION.

L’intérêt sera de rechercher des aliments denses, riches, en micronutriments, pas en calories vides, c’est-à-dire, sans micronutriments.

GLUCIDES : améliorer la répartition des glucides,

diminuer le pain, les pâtes et le riz, les glucides doivent venir en priorité des légumes, légumineuses, tubercules et fruits.

Diminuer la consommation de plats industriellement transformés.

PROTÉINES :

Équilibrer l’apport entre Protéine Animale et Protéine  Végétale (légumineuses, oléagineuse, céréales)

Privilégier les Acides Aminés (unités premières des protéines) branchés qui stimulent la synthèse protéique (BCAA) : la leucine, l’isoleucine et la valine.

Leucine : céréales entières, farine de soja, fèves, noix, riz brun et viandes, fromage, en particulier le petit-lait …

Isoleucine : amande, graines, lentilles, noix, soja, seigle, oeufs, poisson, pois chiches, viande, poulet, …

Valine : arachide, champignon, graines, produits laitiers, soja et viande, …

LIPIDES :

Réel intérêt alimentaire : le cholestérol est un constituant membranaire INDISPENSABLE

Équilibrer les Acides Gras (oméga 3  et oméga 6)

Se nourrir des précurseurs de ces Acides Gras, ils ne se trouvent QUE dans l’alimentation. Précurseur de l’AG oméga 3 = lin, colza, cameline, chia. Précurseur de l’AG oméga 6 = tournesol maïs.

Le précurseur d’oméga 3 est TOUJOURS en DÉFICIT, donc il faudra diminuer le précurseur d’oméga 6