Comment ?

Comment ?

Le soin se déroule en trois étapes : 

  • le patient s’allonge, habillé de vêtements souples,  sur un futonfuton1

 

 

 

  • on propose un questionnaire, simple, pour évaluer l’état de la personne ainsi que sa demande
  • prise de pouls aux deux poignets, gauche et droit, sur l’artère radiale.
  • fig02big_artfichier_752626_3889552_201407013539544observation de la languetéléchargement (10)

 

 

 

  • pose d’un diagnostic, résultant de la somme de ces observations.
  • dessinLe shiatsu peut commencer :

 

shiatsu (1)

  • d’abord, allongé sur le ventre, pour accéder au dos, partie YANG du corps

 

 

AA

  • puis, allongée sur le dos, afin d’atteindre la partie YIN du corps

 

 

  • massage_Japon_19empour terminer, le plus souvent assis.

 

 

 

 

Le shiatsu s’adapte aux capacités que présente le patient :

  • femmes enceintes, il se fera sur le côté,
  • surcharge pondérale, paralysie, difficultés à bouger…
  • le praticien de shiatsu s’accommode de la situation, et agit sur les parties du corps disponibles. Il connait le chemin des méridiens, et peut ainsi agir à distance d’un organe pathologique.

Cette capacité donne toute la force au shiatsu. Un organe malade peut ne pas être accessible, douloureux, sensible, alors que le méridien lui, l’est!

Bien entendu, le shiatsu ne remplace pas un soin médical, il le complète, l’enrichit