DIÉTÉTIQUE ÉLÉMENT MÉTAL

Saison : AUTOMNE

Élément : MÉTAL

Méridiens : POUMON/GROS INTESTIN

 

Diététique :

La saveur PIQUANTE entre dans le poumon

Selon encore la théorie des 5 mouvements, la saveur piquante correspond au mouvement Métal et par conséquent au poumon également. (« FEI (Poumon))

fei_lung-chinese-character

 Les aliments et les herbes ayant une saveur piquante ont tendance à soutenir la diffusion du Qi du poumon. Par conséquent, ils peuvent être utilisés lorsque la fonction de diffusion du Qi du poumon est gênée et entravée par des pervers externes.

La saveur piquante amène vers l’extérieur les liquides et l’énergie corporelle: elle est extériorisante. C’est pourquoi on mange beaucoup de piment dans les pays au climat tropical (comme le Mexique): ils font transpirer le corps et par la même occasion permettent à la chaleur de s’échapper et à la température corporelle de se stabiliser. Mais il n’y a pas que le piment qui pique: pensez à l’ail, aux radis ou aux poireaux. On dit également qu’elle est dispersante: l’énergie peut mieux circuler.

Toutefois, un excès de cette saveur aussi bien sous la forme d’aliments que d’herbes, peut potentiellement endommager et consumer le Qi du poumon.

Les états de congestion nasal, écoulement nasal et l’altération du sens de l’odorat sont souvent traités en utilisant des herbes piquantes et dispersantes.

Privilégier  les produits de saison et/ou de nature piquante et âcre :

 Un adage chinois rapporte que le NAVET d’octobre est équivaut à un petit GINSENG

Pendant l’automne il est conseillé d’allonger le temps de CUISSON

Privilégiez la cuisson à la POÊLE avec un peu d’huile d’olive et la cuisson à la VAPEUR douce

En automne le goût devrait être un peu plus SALÉ (mais pas trop :))

CONSEILS DIÉTÉTIQUES POUR L’AUTOMNE.

INCLURE les aliments suivants :

Les légumes : Artichaut, Aubergine, Betterave, Blette, Cardon, Carotte, Céleris-rave et branche, citrouille, Champignon, Châtaigne, les choux (note spéciale pour cet aliment, cru ou cuit à l’étouffée il est riche en vitamines et minéraux, anti-inflammatoires, dépuratif, et cicatrisant. : vert ou rouge, fleur et de Bruxelles) Concombre, Courge, Cresson, Doubeurre (courge musquée), échalote, Endives, épinards, Fenouil, Haricots, Oignon, Mâche, Navet (équivalent à un petit ginseng selon la tradition), Panais, Poireau, Pomme de terre, Raifort, Radis (noir, rose, blanc), Salsifis, Scarole, Topinambour …

Les fruits : notamment Pommes, Poires, Raisins, Airelle, Argousier, Châtaignes, Cynorrhodon, Coings, Kaki, Figues, Mûres, Pamplemousse, Rhubarbe, les oléagineux …

Les céréales : Riz (semi complet), Maïs (pauvre en fibres, son index glycémique est élevé), Quinoa (riche en protéines et en sels minéraux), Avoine, Sarrasin, Sorgho …

Les légumineuses : Fèves, Soja, Pois, Pois chiche, Lentilles, haricots secs …

Les produits laitiers en modération : Cancoillotte, Munster, Rocamadour, Roquefort …

Les produit d’origine animale : Oie, Canard, Faisan, Cerf, Pintade, Chevreuil, Veau, Poulet, Cheval, Poissons semi-gras, Œufs à la coque, Pollen …

Les huiles : Lin, Soja, Olive …

Les épices et condiments : Ail, Aneth, Anis, Basilic, Cardamone, Ciboulette, Clou de girofle, Coriandre, Cumin, Curry, Estragon, Gingembre, Laurier, Marjolaine, Menthe, Moutarde, Muscade, Origan, Sauge, Sésame, Pignons de pin, Piment, Poivre (de Cayenne, noir, rose), Réglisse, Romarin, Thym …

Les sucres en modération : Miel, Sirop d’érable, De canne et de betterave …

Les tisanes : Fleurs de Coquelicot, Feuilles de Serpolet, Fleurs de Mauve, Sommités de Bourrache, Fleurs de Bouillon blanc, Feuilles de Lierre terrestre, Feuilles de Guimauve, Thalles de Carragahen, Piment, Poivre de Cayenne/noir/rose, Romarin, Thym

 

La saveur piquante doit être consommée en cas d’impression de stagnation du corps et de ses fluides. Stagnation physique (comme l’oppression de la poitrine), de l’esprit (l’irritabilité) ou du sang (migraines, règles douloureuses).

Attention à en abuser si vous vous sentez fatigué ou fragilisé par une maladie, le piquant dispersera d’autant plus le peu d’énergie dont vous disposez!

En petite quantité, cette saveur tonifie le poumon et le gros intestin,

mais en excès elle disperse et affaiblit leur énergie.

Or, selon la médecine chinoise, c’est le poumon qui gouverne l’énergie de l’ensemble de l’organisme.

En excès, cette saveur est à éviter pour une personne faible, fatiguée, car elle risque de disperser son énergie déjà insuffisante.

En cas de coup de froid, vous pouvez aussi vous faire un grog à base d’épices et de miel (cannelle, gingembre).