KIRTANS

https://www.youtube.com/watch?v=M0cemMZNj4U
Au XVIe siècle, en Inde, le grand réformateur vishnuite Chaitanya préféra user du terme de kîrtan (kīrtana, « proclamation solennelle », « glorification »), par lequel se trouve mise en relief l’idée de célébration et de festivité.  Des mantras (formules rituelles) sont répétés des centaines et des milliers de fois ; de longues litanies sont chantées en commun (le prédicateur chante la strophe, la foule reprenant le refrain), jusqu’à ce que se produise une sorte d’extase collective, un état de conscience modifié.  Kirtan signifie « louer ce qui est exalté» —aka, le divin.  Le mot «kirtan» vient également d’une racine sanskrite qui signifie
 «couper à travers», donc kirtan est aussi « une pratique pour couper à travers l’idée de séparation, pour se connecter à nos cœurs et se connecter au moment par le son. « 
Kirtan est parfois accompagné d’une histoire et d’une action. Les textes couvrent généralement les sujets religieux, mythologiques ou sociaux. Ce chant dévotionnel, généralement pratiqué en groupe est pratiqué sous la forme d’un chant à répondre, ou encore mantra chanté sur une mélodie. C’est une forme de méditation active précédant un temps de silence. Le Chant Kirtan est une pratique profondément inspirante, qui ouvre le cœur et nous révèle notre vraie nature. Il calme l’esprit, nous aide à dénouer les tensions indésirables et à trouver la liberté intérieure. Chanté en sanskrit, une langue révélée par les sages des temps anciens comme le langage du coeur.  Il y a une profonde sagesse dans la vibration de ces chants (Kirtan) et chacun a sa propre expérience de la Grâce par la puissance du chant. On peut atteindre un état de profondeur méditative, et sentir la paix et le silence vibrant à l’intérieur, un peu comme après une séance de hatha-yoga. C’est une façon idéale d’expérimenter la joie de chanter en groupe ; l’accent est mis sur la participation collective, plutôt que la performance. On chante ensemble 1h ou 2 (ou plus !), et c’est à la portée de tout le monde ! Kirtan a surtout pour but de purifier les émotions. En raison de la forte accumulation d’énergie, il y a toujours un changement émotionnel qui se passe pendant un kirtan. Les gens viennent avec leurs fardeaux et leurs douleurs et peuvent partir exaltés et nettoyés. Le Kirtan est la pratique de la libération mentale. L’effet direct du mantra est de capturer l’attention et de la maintenir grâce à la résonance. Une fois que nos émotions et nos pensées sont purifiées à travers cette pratique, nous réalisons qu’il n’y a plus de ces douleurs et ces doutes avec lesquels nous nous identifions. Un Kirtan peut apporter une extase, un sentiment de connexion à la Source Divine et peut mener à des percées spirituelles intenses.   Cette  réponse en chœurs (cœur ) à un seul mantra ou à un verset donné par le leadeur, qu’est le KIRTAN, peut être assimilée à une méditation de groupe : une personne guide l’énergie du groupe vers un point culminant à travers la répétition. La différence avec la pratique courante du mantra est que le Kirtan est plus tantrique, plus présent avec la réalité externe.  Les gens peuvent ferment les yeux ou s’asseoir, ils peuvent aussi danser, se tenir debout, se balancer, applaudir et donner son expression corporelle au chant. C’est une chose très commune à faire. La partie musicale est soutenue par des instruments tels que l’harmonium, la guitare, les tablas. Pour les néophytes, le Kirtan peut presque ressembler à un événement folklorique plutôt qu’à une pratique spirituelle.
Kirtan est le yoga pour le cœur.  Kirtan est la colle qui unit nos cœurs.»
« Votre sens du « moi » ou du « je » peut littéralement se dissoudre et vous pouvez réaliser que vous faites partie du fleuve de la vie – vous n’en êtes pas séparé.»
https://www.youtube.com/watch?time_continue=219&v=kHB_kBcVP84&feature=emb_logo
https://www.youtube.com/watch?time_continue=176&v=K9URRiuFVV8&feature=emb_logo
https://www.youtube.com/watch?time_continue=551&v=1xxRi51Ix10&feature=emb_logo
https://www.youtube.com/watch?v=M0cemMZNj4U
Au XVIe siècle, en Inde, le grand réformateur vishnuite Chaitanya préféra user du terme de kîrtan (kīrtana, « proclamation solennelle », « glorification »), par lequel se trouve mise en relief l’idée de célébration et de festivité.  Des mantras (formules rituelles) sont répétés des centaines et des milliers de fois ; de longues litanies sont chantées en commun (le prédicateur chante la strophe, la foule reprenant le refrain), jusqu’à ce que se produise une sorte d’extase collective, un état de conscience modifié.  Kirtan signifie « louer ce qui est exalté» —aka, le divin.  Le mot «kirtan» vient également d’une racine sanskrite qui signifie  «couper à travers», donc kirtan est aussi

« une pratique pour couper à travers l’idée de séparation,

pour se connecter à nos cœurs et

se connecter au moment par le son. « 

Kirtan est parfois accompagné d’une histoire et d’une action. Les textes couvrent généralement les sujets religieux, mythologiques ou sociaux.   Ce chant dévotionnel, généralement pratiqué en groupe est pratiqué sous la forme d’un chant à répondre, ou encore mantra chanté sur une mélodie. C’est une forme de méditation active précédant un temps de silence.   Le Chant Kirtan est une pratique profondément inspirante, qui ouvre le cœur et nous révèle notre vraie nature. Il calme l’esprit, nous aide à dénouer les tensions indésirables et à trouver la liberté intérieure. Chanté en sanskrit, une langue révélée par les sages des temps anciens comme le langage du coeur.  Il y a une profonde sagesse dans la vibration de ces chants (Kirtan) et chacun a sa propre expérience de la Grâce par la puissance du chant. On peut atteindre un état de profondeur méditative, et sentir la paix et le silence vibrant à l’intérieur, un peu comme après une séance de hatha-yoga. C’est une façon idéale d’expérimenter la joie de chanter en groupe ; l’accent est mis sur la participation collective, plutôt que la performance. On chante ensemble 1h ou 2 (ou plus !), et c’est à la portée de tout le monde ! Kirtan a surtout pour but de purifier les émotions. En raison de la forte accumulation d’énergie, il y a toujours un changement émotionnel qui se passe pendant un kirtan. Les gens viennent avec leurs fardeaux et leurs douleurs et peuvent partir exaltés et nettoyés. Le Kirtan est la pratique de la libération mentale. L’effet direct du mantra est de capturer l’attention et de la maintenir grâce à la résonance. Une fois que nos émotions et nos pensées sont purifiées à travers cette pratique, nous réalisons qu’il n’y a plus de ces douleurs et ces doutes avec lesquels nous nous identifions. Un Kirtan peut apporter une extase, un sentiment de connexion à la Source Divine et peut mener à des percées spirituelles intenses.  images   Cette  réponse en chœurs (cœur ) à un seul mantra ou à un verset donné par le leadeur, qu’est le KIRTAN, peut être assimilée à une méditation de groupe : une personne guide l’énergie du groupe vers un point culminant à travers la répétition. La différence avec la pratique courante du mantra est que le Kirtan est plus tantrique, plus présent avec la réalité externe.  Les gens peuvent fermer les yeux ou s’asseoir, ils peuvent aussi danser, se tenir debout, se balancer, applaudir et donner son expression corporelle au chant. C’est une chose très commune à faire. La partie musicale est soutenue par des instruments tels que l’harmonium, la guitare, les tablas. Pour les néophytes, le Kirtan peut presque ressembler à un événement folklorique plutôt qu’à une pratique spirituelle.

Kirtan est le yoga pour le cœur. cd45kirtan3dxx

ISF2019_Banner_Kirtan  

Kirtan est la colle qui unit nos cœurs.»

« Votre sens du « moi » ou du « je » peut littéralement se dissoudre

et vous pouvez réaliser que vous faites partie du fleuve de la vie

– vous n’en êtes pas séparé.»

 

       
What do you want to do ?
New mail