SEPARATION 2

« J’ai demandé à la feuille si elle avait peur parce que c’était l’automne et que les autres feuilles tombaient.

La feuille m’a répondu :

« Non. Pendant tout le printemps et l’été, j’étais très vivante. J’ai travaillé dur pour aider à nourrir l’arbre et maintenant une grande partie de moi est dans l’arbre.

Je ne suis pas limitée par cette forme.

Je suis aussi l’arbre tout entier, et quand je retournerai au sol, je continuerai à nourrir l’arbre.

Je ne m’inquiète donc pas du tout.

Lorsque je quitterai cette branche et que je retournerai à la terre, je ferai signe à l’arbre et lui dirai : je te reverrai très bientôt. »

Ce jour-là, un vent soufflait et, au bout d’un moment, j’ai vu la feuille quitter la branche et flotter jusqu’au sol, en dansant joyeusement, car en flottant, elle se voyait déjà là dans l’arbre.

C’était si joyeux.

J’ai incliné la tête, sachant que j’avais beaucoup à apprendre de la feuille. »

Thich Nhat Hanh

037 31 May 1966 Chicago Sheraton Hotel TNH with MLK PHOTO unknown

Martin Luther King a dit de lui qu’il est un

“apôtre de la paix et de la non-violence”

lors de sa nomination pour le prix Nobel de la paix.

Exilé de son Vietnam natal pendant près de quarante ans, Thich Nhat Hanh a été l’un des pionniers du bouddhisme et de la pleine conscience en Occident, et a établi une communauté bouddhiste engagée pour le 21ème siècle.

Le vénérable Thich Nhat Hanh

fut l’un des dirigeants du Mouvement pour la Paix vietnamien et le cofondateur de l’ordre Tiep Hien (« entre les êtres »),

un groupe de moines engagés dans l’aide aux victimes de la guerre du Vietnam au risque de leur vie.

Auteur de nombreux livres, membre de la Délégation bouddhiste pour la paix à Paris, il se révéla comme une figure internationale en 1966, en se rendant aux États-Unis pour « décrire l’agonie muette du peuple Vietnamien ».

Thich Nhat Hanh s’éleva contre toutes les oppressions et la course aux armements nucléaires, et son bouddhisme s’enracine dans une profonde pratique de l’attention.

Notre vie quotidienne, dit-il,

notre manière de manger, de boire, de marcher,

tout est en relation avec la situation mondiale. 

La méditation, c’est voir profondément dans les choses, voir comment nous pouvons changer et transformer la situation. »

Thich Nhat Hanh vivait  en France où il enseigne dans sa communauté du « village des Pruniers ». 

Il a quitté son corps terrestre le 22/01/2022

Caligraphies

telechargement 10
telechargement 11
images 12
images 13

ajax loader

Laisser un commentaire

Aller au contenu principal