MING MEN

MING MEN

LA PORTE DE LA VIE

 

Le concept de 

Ming Men   命门 la Porte de la Vie,

fait partie intégrante du système des reins.

 

Localisation:

 

 

 

Il est le 4ème point du 督脈 dū mài

ou Vaisseau Gouverneur,

méridien qui remonte le long du dos, le long de la colonne vertébrale, passe par Bai Hui et rejoint la bouche.

 

 

La Porte de la Vie se situe entre les deux Reins au point DM-4 Mingmen,  

Se situe sous L2, à l’opposé du nombril, mettez vos 2 pouces dans le nombril, tracez un cercle horizontal vers l'arrière en longeant la taille. Lorsque vos 2 doigts dans votre dos se rejoignent à nouveau vous avez trouvé Ming Men.

pulsant continuellement sous l’influence du Qi inné (Yuan Qi).

.

Ming Men est décrit comme

une force immatérielle dans laquelle demeure le Jing, (énergie primordiale, transmise par les parents à la conception)

Ming Men est considérée comme étant l’origine Yang de tout le corps humain.

Ce Yang, ce Feu, prend donc sa source dans Ming Men, et est nommé

 « Feu Ministre » (Xiàng Huǒ; 相火), aussi parfois appelé

 « Feu fondamental » ou

 « Feu véritable ».

. Ming, c’est la vie, Men, c’est la porte

  •  Mìngsignifie vie, destin, destinée, sort, fortune, ordonnance, loi, arrêté, décret, décret du Ciel, décret du Ciel pour le souverain, ordre, ordonner, commander, commandement
  • Mén: porte, entrée, voie, moyen, famille, école, classe, catégorie

Il est question de Vie mais aussi de Porte. La porte doit rester ouverte pour que la communication puisse se faire. La mobilité de cette zone est importante. C’est ici une des « barrières » qui peut faire obstacle à la circulation énergétique

Hexagramme 24 
Dans la pratique alchimique de la circulation de l’orbite microcosmique, Ming Men est associé à l’hexagramme 24 du Yi Jing.

 Le renouveau, le moment où ce qui est fort reprend sa marche ascendante.

C'est l’emblème du retour incessant de la vie, le mouvement par lequel chaque être accomplit les mutations de son existence naturelle.

Cet hexagramme représente le retour de la polarité yáng.

 

L'importance de la nature « Feu » de la Porte de la Vie est que c'est elle qui fournit la Chaleur nécessaire à tous les processus physiologiques du corps et à tous les Organes Internes ainsi qu'à l'Essence du Rein elle-même.

 Il est dit que le « Feu Ministre » monte au Foie, à la Vésicule Biliaire et au Maître du Coeur

et c’est pourquoi on le compare alors au « Dragon de Feu qui vole jusqu'au sommet d’une haute montagne »,

et descend au Rein

et c’est pourquoi on le compare alors au «  Dragon de Feu qui plonge dans un océan profond »

Le Feu du Ming Men aide le Rein à garder le Qi et à l’évaporer vers le Poumon. Il est la relation Feu avec le Cœur, il est le Feu des Reins.

Il apporte la chaleur au Triple réchauffeur, réchauffe les liquides du corps, pour qu’ils puissent circuler et se répartir .

Cette fonction de réchauffer le corps représente la vitalité de l’être humain : 

Concrètement, si on n'active pas cette porte on se coupe de notre source principale de vitalité qui impacte directement notre longévité.

Dans la Chine ancienne, on considérait que la « destinée » ou Ming,  (associée au Yuan Jing, au Qi  et au Shen), d'un individu dépendait du Ciel (mandat céleste) à la naissance et était préservée entre  les 2 reins de l’individu, dans la région de Ming Men.

Le Ming  devient l’étincelle de vie et le potentiel dynamique inhérent aux pensées et aux actions. Bien que les impulsions subtiles émanant du Ming de l’individu soient généralement dissimulées à l’esprit conscient, les méditations du shengong et l’introspection peuvent mener à la découverte et à l’accès intuitif d’un domaine plus profond de leur connaissance.

Dans la Chine ancienne, les concepts de la vertu (De)  de l’individu et de sa destinée (Ming) étaient étroitement liés. 

Agir avec vertu (惪, 德, dé), en harmonie avec la voie (道, dào) c’est, à travers les expériences et épreuves de la vie, accomplir son destin (命, mìng), harmoniser notre relation avec le monde, réaliser son potentiel en accord avec les lois de la Nature.

Il appartient donc à chacun de choisir d’agir en accord avec son Ming au cours de son existence, ce qui dépend de son intention (Yi). 

L’intention de demeurer en accord avec « la volonté et l’intention du ciel (Zhi Yi Tian)  apportera la vertu (De)  à l’individu et c’est par le développement de sa vertu que l'individu établit un lien avec le Tao(Dao), le ciel et le monde spirituel. 

On peut dire d'une action qu'elle est juste (Vertueuse ou « De ») si elle est en accord avec notre programme personnel et le plan supérieur céleste.

 

 Une déficience de ce Feu se manifeste sur les fonctions sexuelles de cette manière :

– Chez l’homme, cela se traduit généralement par une dispersion du Yang, un refroidissement du Jing, ainsi que par l’impuissance.

– Chez la femme, cela se traduit par un refroidissement et un affaiblissement de l’utérus, ainsi que par l’apparition de leucorrhées et/ou de la stérilité.

De plus, aussi bien chez l’homme que chez la femme, une diminution du Feu Ministre entraine l’affaiblissement des fonctions digestives de l’estomac et de la rate, avec incapacité à absorber des nutriments entrainant de ce fait diarrhée, fatigue, membres froids …
Aussi, le foyer inférieur n’ayant plus la chaleur nécessaire pour transformer les liquides, ces derniers vont s’accumuler entraînant humidité et œdèmes.

Enfin, étant la source Yang de tout le corps, une faiblesse du Feu Ministre peut affecter toutes les fonctions des viscères.

Le Shen – Esprit (Shén; 神) demeurant au cœur, sera également affecté car le Feu Ministre aide le cœur à abriter le Shen. Cela engendrera des problèmes émotionnels.

Les reins (Shèn肾)

Tiennent une place importante en médecine chinoise. Même si tous les organes sont essentiels, certaines fonctions qui s’y rattachent vont bien au-delà du simple aspect « organique » des reins.

Les reins en médecine occidentale: 

 Les reins ont la responsabilité de filtrer le sang des déchets, des toxines, de l’eau absorbée, ainsi que des sels minéraux.

Une autre de leur tâche est de réguler l’acidité du sang en sécrétant des sels alcalins en fonction des besoins.

Ils ont également des fonctions hormonales et de régulation de la tension.

 

Les reins en médecine chinoise: 

 Les reins, organes Yin, sont les contrôleurs du métabolisme de l’eau. Dans la dualité Yin – Yang, ils appartiennent avec la vessie à l’élément « Eau ».

Selon la médecine chinoise, leurs fonctions sont de :

Stocker le Jing (Essence) et gouverner la reproduction, la croissance et le développement

Gouverner l’eau

Produire la moelle, remplir le cerveau, contrôler les os et produire le sang

Contrôler la réception du Qi

S’ouvrir aux oreilles

Contrôler les deux orifices inférieurs (organes génitaux et anus)

Se manifester dans les cheveux

D’abriter la volonté (志)

 

  • Stocker le Jing (Essence)

 Les reins stockent deux types de Jing (精) :

Le Jing du ciel antérieur, qui contient les informations que nous recevons avant la naissance.

Le Jing du ciel postérieur, qui est issue principalement de la nourriture.

 

Le Rein est un organe différent des autres dans la mesure où il est la source de l’Eau et du Feu du corps, du Yin Primordial et du Yang Primordial.

La Porte de la Vie est l'incarnation du Feu dans le Rein et le Feu Ministre est une forme de Feu particulière dans la mesure où non seulement il n’élimine pas l'Eau, mais il peut en fait la produire.

Mingmen, lieu de résidence du Jing et du Yuan Qi

Le Feu de la Porte de la Vie, Ming Men, aussi appelé feu de Ming Men ou Feu ministre, est aussi la racine (le fondement) de l’énergie originelle (Yuan Qi), la racine du Qi du Ciel antérieur, la source du Qi du ciel postérieur, la racine des énergies Yin et Yang du corps et la mère des douze méridiens. 

  • Le feu de Ming Men est la Racine du Qi Originel (Yuan Qi) ·         

La fonction principale de Ming Men est de gérer Yuan Qi (l’énergie originelle), prénatale qui est à l'origine de toutes les impulsons vitales, qui a des fonctions multiples, dont celle d’aider à la production du Sang et qui constitue le vecteur indispensable à la formation des énergies du corps.

 

Yuan Qi réside entre les deux Reins et est en étroite relation avec le Feu de la Porte de la Vie (Ming Men).  Tous deux  sont en relation avec le Rein et interdépendants.

 Le Qi Originel (Yuan Qi) a besoin de chaleur pour accomplir ses fonctions et cette chaleur lui est fournie par la Porte de la Vie. Le Yuan qi est issu des parents, du Jing inné, qui après la naissance à partir du moment où on respire, est réellement autonome,

 

Le Xiāng Huǒ :相火(feu ministre)

transforme l’essence des reins (, Jīng)

pour produire le souffle originel  ( 原气, yuán qì;),

 qui réside dans Ming Men.

 

Si ce feu est puissant la vitalité est forte.

Si le Feu de la Porte de la Vie est insuffisant, le Qi Originel en souffre, et il s'ensuit immanquablement un Vide général de Qi et de Sang : la vitalité diminue ou s’éteint .

Ce potentiel de départ peut être entretenu ou au contraire dilapidé en fonction de notre façon de vivre.

 

Le feu sous le chaudron

est fourni par le Yang du Rein et par la Porte de la Vie Ming Men,

l’eau qui se trouve dans le chaudron correspond à l’Essence du Rein,

et la vapeur qui en résulte (autrement dit le Qi),correspond au Qi du Rein. 

 

Ming Men détermine par conséquent, la vie et la mort. 

Ming Men est donc un passage essentiel de la vitalité et de la vie,

c’est pour cela qu’on l’appelle la « porte de la vie ».

 

 

 

ajax loader

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Aller au contenu principal