SEANCE DE SHIATSU DU DOS, COMMENTAIRES…

ajax loader

Séance du dos commenté :

 

Obligation de présence du praticien, stabilité, ouverture

Faire l’effort de ne pas faire d’effort, notre corps est notre première maison, cœur tranquille pour que les esprits lumineux aient envie d’y descendre, sensation d’un silence plein, habité, subtil.

Le ciel au-dessus, immense infini, la lune est une dans le ciel et son reflet est partout.

La maladie c’est quand il y a des rides sur le lac, s’enivrer des mouvements du qi gong, pour rentrer dans un autre corps, au-delà de toute limite.

Plonger les mains dans l’eau, on devient l’océan, on plonge le mains dans le ciel, on devient le ciel, la vague de la main traverse le corps, au-delà, tranquille, pression liquidienne, irrésistible, comme de l’eau.

Ce n’est pas la force du corps, puissance naturelle, mouvement, la vague n’a pas de mouvement propre, il vient d’ailleurs, plus grand, on le répercute.

Fluide, toujours plus fluide, effacer les mains et les pouces, mais rentrer, mouvement,

l’eau qui coule ne croupit jamais

Les mains sur les reins, en seiza, mettre son corps en mouvement pour mettre le corps de l’autre en mouvement.

Qand le mouvement s’arrête, récupérer , comme une dynamo, chargée d’énergie, récupérer le Qi et l’envoyer dans les reins.

Quand le mouvement s’arrête le Qi continue, les mains fondent dans le corps. Ne plus sentir le relief des mains, ne plus faire de différence entre mes reins et ses reins.

     Abandon,

sentir ses propres reins,

en connexion avec mes mains et ses reins, système clos, réunion mes reins et ses reins, shiatsu fluidique, mes mains sont les messagères de mes reins.

 

La prise de contact = la main consciente amène le ciel, mouvement de balancier, brassage, redonner du mouvement, mettre son propre corps en mouvement, pour mettre l’autre corps en mouvement.

Puissance, liberté, fluidité, esthétique, générosité, ouverture, se régaler à délivrer.

Délier le mouvement complètement, ce mouvement participe avec le dos, la poitrine, principe d’accumulation, poser les mains, le qi accumulé diffuse, repos complet.

 

La main posée est légèrement creuse mais pleine, comme si on voulait recueillir de l’eau, comme une coupe, pleine de qi, de vide,

l’énergie aime le vide,

comme quand on aère une pièce, mes mains sont les instruments de mes reins, s’enfoncent dans le corps, demandent de se faire accepter.

Finir par la présence, ma présence, laisser les mains partir comme des oiseaux.

 

Il y a quelqu’un,

il n’y a personne,

je suis là,

je ne suis plus là.

Travail de conscience de la main, de la posture, tremplin pour partir, ce n’est pas une fin en soi, sinon, c’est technique, or c’est pour atteindre quelque chose.

Ressentir dans mon corps ce qui se passe quand je ne suis plus là, personne, on ne fatigue pas tout en donnant, sans s’en rendre compte, comme l’eau qui coule,

 

« ne poussez pas la rivière,

elle coule toute seule » (Lao Tse),

 

Ne pas y penser, laisser faire.

C’est exigent pour les pouces,

on tombe dans les articulations, dans le corps, abandon de main, fluidique,

posture de grande force, tendre et douce, position comme une posture de qi gong, martiale et douce, puissamment doux, énorme nuage chargé, mains à l’affut des vallées et des montagnes, aller dans les endroits du corps les plus prégnants.

https://www.bien-etre-energie.org/secrets-de-bien-%C3%AAtre/bouger-se-masser-r%C3%A9veiller-son-corps/

 

Indispensable pour les praticiens les                                                        automassages, pratique personnelle indispensable, ne pas se couper de soi, frotter les mains, monter wei qi (qi protecteur), et sur gorge, nuque, taper, do in.

Rendre la posture belle, tourner les doigts vers l’arrière, frapper les reins,

chauffer, ne pas exciter le corps,

aller vers la profondeur, les mains dans le creux de l’aisselle, l’autre dans l’épaule, main sur le cœur, main sur le ventre,.

Prendre le temps pour soi, attendre que la conscience de la main disparaisse dans le corps, plus de séparation entre la main et le corps.

Percuter la tête, instant tranquille, tourner le regard vers l’intérieur du corps, il y a un autre décors, des sensations, un autre territoire.

Prise de conscience ciel, en haut, le cœur, placer dans cet espace intérieur un espace d’éternité, le corps se ressource, se recharge, système nerveux se calme, système immunitaire se renforce.

En fluidique, ça charge la zone

en question, propagation comme un caillou dans l’eau, essayer de sentir les zones froides ou tendu, et trop chaudes, les traquer, là où les zones sont chaudes, faire circuler, souvent stagnation du sang, stagnation d’énergie, frotter, « regonfler le coussin » : redonner de la vitalité partout, frapper avec les deux mains jointes, pas collées, creusées, l’air passe, brosser tout de haut en bas, au pied, attraper les 1R, ramener à la terre, vider la tête, poncture assez puissante, secouer la jambe.

 

Méditation :

s’enraciner dans les genoux,

 

   

la voûte crânienne

s’emboite dans

la voûte céleste,

 

 

 

 

Aligner le sommet du crâne avec la lumière de l’étoile polaire, en haut dans le ciel, étoile pourpre, au centre de l’univers (Taoïstes),

 

Laisser la lumière descendre au sommet du crâne, fait briller les yeux, passe par les fosses nasales, se dépose sur la langue, la langue brille, descend dans la gorge, illumine la poitrine à l’intérieur, le regard dirigé vers l’intérieur, poumon gauche et droit le cœur au centre, traverse le diaphragme illumine le ventre, le bas ventre jusqu’au fond du bassin, traverse les épaules les bras les coudes, avant bras poignets,  mains jusqu’au bout des doigts,.

Petit lac dans la tête paisible tranquille pas une seule ride, miroir du ciel.

Petit lac dans le cœur, paisible tranquille.

Petit lac au fond du bassin, en relation avec les reins, tranquille paisible.

Colonne,  arbre de vie qui relie tous ces lacs entre ciel vers la terre, ma respiration, le lien dedans dehors,  mon corps est ma première maison, je rentre à la maison bien calme et tranquille, dernière attention dans tous les plans de l’espace,

 

en haut en bas, ciel /terre ,

devant derrière cœur /reins,

gauche droite main pieds bras jambe,

dedans dehors, inspiration expiration…

 

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Aller au contenu principal